DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Mythologie grecque et romaine web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C D E F G H I J L M N O P R S T U V Z 
 Œ 

 BA BE BO BU 
Bois
Les Bois
Les montagnes, les bois, les divinités champêtres
Les grands bois, autant que les mers, les lacs, les eaux courantes et profondes, inspirèrent aux premiers hommes une terreur religieuse : le mugissement ou le murmure du vent dans les grands arbres leur causait une émotion qui reportait leur pensée vers une puissance supérieure et divine. Ainsi les forêts, les bois ont été les premiers lieux destinés au culte de la divinité. C'était d'ailleurs dans les bois que les premiers hommes fixaient de préférence leur demeure, et il était naturel qu'ils fissent habiter les dieux là où ils habitaient eux-mêmes. Mais ils choisissaient les lieux les plus sombres pour l'exercice de leur religion. Il leur semblait que, dans le demi-jour, sous les ombrages presque impénétrables aux rayons du soleil, la divinité se rapprochait plus facilement d'eux, se communiquait plus librement, et prêtait plus d'attention à leurs prières. Dans la suite, lorsque, réunis en société, les hommes élevèrent des temples, l'architecture de ces édifices, par leurs hautes colonnes, leurs voûtes, leur demi-obscurité, rappelait encore la forêt des temps primitifs.

En souvenir de ces vieux âges, on plantait toujours, autant qu'il était possible, autour des temples et des sanctuaires, au moins quelques arbres aussi respectés que les temples mêmes. Souvent ces arbres étaient assez nombreux pour former tout un bois sacré. C'est dans ces bois qu'on se rassemblait aux jours de fête : on y faisait des repas publics, accompagnés de danses et de jeux. On y suspendait de riches offrandes. Les plus beaux arbres étaient ornés de festons et de bandelettes, comme les statues des dieux. Les bois sacrés étaient comme autant d'asiles où l'homme et les bêtes inoffensives mêmes avaient part à la protection de la divinité.

À Claros, île de la mer Égée, « il y avait, dit Élien, un bois consacré à Apollon, où n'entrait jamais de bête venimeuse. On voyait aux environs beaucoup de cerfs, qui, poursuivis par les chasseurs, se réfugiaient à l'intérieur du bois ; les chiens, repoussés par la force toute-puissante du dieu, aboyaient vainement, et n'osaient entrer, tandis que les cerfs paissaient sans plus rien craindre ».

À Épidaure, le temple d'Esculape était entouré d'un bois sacré de tous côtés ceint de grosses bornes. Dans cette enceinte on ne laissait mourir aucun des malades venus pour consulter le dieu.

Les forêts les plus vénérées de la Grèce étaient celle de Némée, en Argolide, où se célébraient, en l'honneur d'Hercule, les jeux néméens, et celle de Dodone, en Épire, où, par une faveur de Jupiter, les chênes rendaient des oracles.

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version pour imprimer

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2020 dicoperso.com