DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877) web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C 

 A- AB AC AD AE AF AG AH AI AJ AL AM AN AO AP AQ AR AS AT AU AV AX AY AZ 
choisir un terme: 152 page 6 de 8
101. ABRUTISSEMENT s. m. L'état d'une personne abrutie. Cet homme est tombé dans un grand abrutissement. La débauche l'a plongé dans l'abrutissement.
102. ABRÉGER v. a. Rendre plus court. Ses débauches, ses chagrins abrégèrent sa vie. La méthode qu'il a pour enseigner le latin, abrège de beaucoup le temps des études. Abréger une narration, un discours. Abrége… 0,6 KB
103. ABRÉGÉ s. m. Écrit, discours dans lequel on rend d'une manière courte, succincte, ce qui est ou ce qui pourrait être plus étendu, plus développé. Mezeray a fait lui-même un abrégé de sa grande Histoire de … 0,9 KB
104. ABRÉVIATEUR s. m. Auteur qui abrège l'ouvrage d'un autre. Justin est l'abréviateur de Trogue-Pompée.
105. ABRÉVIATION s. f. Retranchement de lettres dans un mot, pour écrire plus vite, ou en moins d'espace. Les écritures de la cour de Rome sont pleines d'abréviations. On écrit, par abréviation, M., Mme, Mlle, au li… 0,7 KB
106. ABSCISSE s. f, T. de Mathém. L'une des deux coordonnées rectilignes par lesquelles on définit la position de chaque point d'une courbe plane; l'autre s'appelle Ordonnée.
107. ABSENCE s. f. Éloignement d'une personne qui n'est point dans le lieu de sa résidence ordinaire. Longue absence. Courte absence. En mon absence. Les peines de l'absence. Il fait de fréquentes absences.
108. ABSENT, ENTE adj. Qui est éloigné de sa demeure, de sa résidence ordinaire. Vous avez été longtemps absent. Être absent de Paris. Il touche ses appointements tant absent que présent. Absent par congé.
109. ABSENTER (S') v. pron. S'éloigner de quelque lieu où l'on est habituellement, où la profession, les fonctions qu'on exerce veulent que l'on demeure, etc. Je m'absenterai durant trois mois. S'absenter d'un lieu, d… 0,4 KB
110. ABSIDE s. f. (Quelques-uns écrivent Apside.) T. d'Archit. Voûte, arche, niche, partie circulaire.
111. ABSINTHE s. f. Plante à fleurs composées, qui est très amère et aromatique. Cela est plus amer que de l'absinthe. Vin, teinture d'absinthe.
112. ABSOLU, UE adj. Indépendant, souverain, sans contrôle. Pouvoir absolu. Autorité absolue. Monarchie absolue. Commandement absolu. On dit de même, Souverain absolu, maître absolu.
113. ABSOLUMENT adv. D'une manière absolue, sans restriction, sans bornes, sans partage. Cet homme dispose absolument de tout dans la maison.
114. ABSOLUTION s. f. T. de Droit criminel. Jugement qui renvoie de l'accusation un accusé auteur d'un fait qui n'est puni par aucune loi.
115. ABSOLUTISME s. m. Théorie ou pratique d'une autorité absolue. L'absolutisme de Pierre le Grand. Hobbes est un défenseur de l'absolutisme.
116. ABSOLUTISTE adj. des deux genres. Qui est en faveur de l'absolutisme ou conforme à l'absolutisme. Des théories absolutistes. Des procédés absolutistes.
117. ABSOLUTOIRE adj. des deux genres. Qui porte absolution. Il ne s'emploie plus que dans la langue ecclésiastique. Bref absolutoire.
118. ABSORBANT, ANTE adj. Ce qui absorbe. Une terre absorbante. Des sables absorbants. En termes de Médecine et de Pharmacie, il se dit des substances et des préparations médicinales ayant la propriété d'absorber les ac… 0,7 KB
119. ABSORBEMENT s. m. État d'une personne absorbée. L'absorbement de l'âme dans la méditation. Dans son absorbement il ne s'aperçut de rien.
120. ABSORBER v. a. Attirer, faire entrer en soi de manière à faire disparaître, engloutir. Les sables, les terres sèches et légères absorbent les eaux de la pluie en un moment. Le Rhin, à la fin de son cours, se… 2,0 KB

Pages: << Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | Suivante >>

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2020 dicoperso.com