DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877) web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C 

 A- AB AC AD AE AF AG AH AI AJ AL AM AN AO AP AQ AR AS AT AU AV AX AY AZ 
choisir un terme: 152 page 3 de 8
41. ABJECT, ECTE adj. Méprisable, bas, vil, dont on ne fait nulle estime. Un homme vil et abject. Une âme abjecte. Un esprit abject. Une créature abjecte. Une physionomie abjecte. Des emplois abjects. Des mœurs abje… 0,3 KB
42. ABJECTION s. f. Abaissement, état de mépris où est une personne. Il est tombé dans une telle abjection, que... Vivre dans l'abjection. Il s'est relevé de l'abjection, de l'état d'abjection où il était tombé.
43. ABJURATION s. f. Action d'abjurer. Il se dit de L'acte de celui qui abjure, et de La chose qu'il abjure. Abjuration publique, solennelle. Il fit abjuration entre les mains de l'évêque. Abjuration de l'hérésie.… 0,4 KB
44. ABJURER v. a. Renoncer, par serment et acte public, à une religion ou à une doctrine. Abjurer le judaïsme. Abjurer son erreur.
45. ABLATIF s. m. T. de Grain. Le sixième cas des déclinaisons latines. Ablatif singulier. Ablatif pluriel. Cette préposition régit l'ablatif. L'ablatif absolu rend la langue latine très propre au style des ins… 0,2 KB
46. ABLATION s. f. T. de Chirurgie. Action de retrancher une partie quelconque du corps. L'ablation d'un membre, d'une tumeur.
47. ABLE s. m., ou ABLETTE. s. f. Petit poisson dont les écailles servent à faire l'essence d'Orient, employée à la fabrication des fausses perles.
48. ABLERET s. m. T de Pèche. Espèce de filet carré attaché au bout d'une perche, avec lequel on pêche des ables et d'autres petits poissons.
49. ABLUER v. a Laver. Il est vieux en ce sens. Il signifie spécialement, Passer légèrement une liqueur préparée avec de la noix de galle sur du parchemin ou du parpier, pour faire revivre l'écriture.
50. ABLUTION s. f. Action d'abluer, de laver. Ce mot est particulièrement consacré aux cérémonies de la messe, et il désigne, Le vin que le prêtre prend après la communion, ainsi que le vin et l'eau qu'on verse … 0,8 KB
51. ABLÉGAT s. m. Vicaire d'un légat, ou Envoyé extraordinaire du pape.
52. ABNÉGATION s. f. T. de Dévotion. Renoncement à soi-même, et détachement de tout ce qui n'a point rapport à Dieu. L'abnégation de soi-même. Pour s'attacher uniquement à Dieu il fait abnégation de ce que l'homme… 0,5 KB
53. ABOI s. m. Bruit que fait le chien en aboyant. L'aboi de ce chien est fort importun. En ce sens, il est moins usité qu'Aboiement.
54. ABOIEMENT OU ABOÎMENT. s. m. Aboi, cri du chien. L'aboiement d'un chien. De longs aboiements.
55. ABOLIR v. a. Annuler, mettre hors d'usage, mettre à néant. Les nouvelles coutumes ont aboli les anciennes. Cette loi fut abolie par le fait, sans être formellement révoquée. Louis XIV fit des édits pour ab… 0,9 KB
56. ABOLISSEMENT s. m. Disparition par une longue désuétude. Abolissement des anciens usages.
57. ABOLITION s. f. Anéantissement, extinction opérée par un acte de la volonté législative. Il se dit principalement en parlant Des lois, des coutumes, et des institutions. L'abolition des cérémonies de l'ancienn… 0,7 KB
58. ABOMINABLE adj. des deux genres. Exécrable, détestable, qui est en horreur, qui mérite d'être en horreur. Crime abominable. Un homme abominable. Action abominable. C'est une abominable calomnie. De pareils écr… 0,5 KB
59. ABOMINABLEMENT adv. D'une manière abominable. Il se conduit abominablement.
60. ABOMINATION s. f. Détestation, exécration. Avoir en abomination. Il est en abomination à tous les gens de bien.

Pages: << Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | Suivante >>

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2020 dicoperso.com