DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877) web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C 

 A- AB AC AD AE AF AG AH AI AJ AL AM AN AO AP AQ AR AS AT AU AV AX AY AZ 
choisir un terme: 84 page 1 de 5
1. AFFABILITÉ s. f. Qualité de celui qui reçoit et qui écoute avec bonté et douceur ceux qui ont affaire à lui. Il se dit principalement en parlant De la manière dont on reçoit ses inférieurs. Recevoir avec affab… 0,3 KB
2. AFFABLE adj. des deux genres. Qui a de l'affabilité. C'est un homme extrêmement affable. Il est d'un caractère doux et affable. On dit aussi, Des manières affables.
3. AFFABLEMENT adv. Avec affabilité. Il est peu usité.
4. AFFABULATION s. f. Terme didactique, partie d'une fable, d'un apologue, qui en explique le sens moral. On emploie plus souvent dans ce sens le mot Moralité ou Morale.
5. AFFADIR v. a. Rendre fade. Affadir une sauce, un ragoût, en y mêlant quelque chose de trop doux.
6. AFFADISSEMENT s. m. Effet que produit la fadeur. Affadissement de cœur.
7. AFFAIBLIR v. a. Rendre faible. On a trop raboté cette planche, on l'a affaiblie. Les débauches affaiblissent le corps. Le vin pris avec excès affaiblit les nerfs, affaiblit le cerveau, affaiblit la vue. Affai… 0,6 KB
8. AFFAIBLISSANT, ANTE adj. Qui affaiblit. Il y a des remèdes fortifiants, il y en a d'affaiblissants.
9. AFFAIBLISSEMENT s. m. Débilitation, diminution de forces. Il se dit Des forces du corps, de celles de l'esprit, de celles d'un État, d'un parti, etc. L'affaiblissement du corps. L'affaiblissement de la vue. L'affai… 0,4 KB
10. AFFAIRE s. f. Ce qui est le sujet de quelque occupation. Affaire agréable. Affaire importante. Je suis à présent de loisir, je n'ai aucune affaire. Il n'a d'autre affaire que de se divertir. Il est fort occ… 10,6 KB
11. AFFAIRÉ, ÉE. adj, Qui a bien des affaires. Il est si affairé qu'il n'a pas une heure à lui. Il fait l'affairé. Avoir toujours l'air affairé, il est familier.
12. AFFAISSEMENT s. m. État de ce qui est affaissé. L'affaissement des terres. J'ai trouvé ce malade dans un grand affaissement. L'affaissement de l'esprit est quelquefois l'effet d'un long chagrin.
13. AFFAISSER v. a. Faire que des choses qui sont l'une sur l'autre, s'abaissent, se foulent, et tiennent moins d'espace en hauteur. Les pluies affaissent les terres.
14. AFFAITER v. a. T. de Fauconnerie. Apprivoiser, dresser un oiseau de proie.
15. AFFALER v. a. T. de Marine. Abaisser, descendre; ou plus exactement, Manier, soulager un cordage pour l'aider à courir dans sa poulie ou dans son conduit, et à descendre plus facilement. Affaler une manœuvre.
16. AFFAMER v. a. Ôter, retrancher les vivres, causer la faim. Affamer une ville, une place, une province, tout un pays. Vous ne faites que l'affamer en lui donnant si peu à manger.
17. AFFECTATION s. f. Certaine manière de parler ou d'agir, qui s'éloigne du naturel, et qui a pour but de se faire attribuer des qualités qu'on n'a pas. Affectation de sensibilité, de générosité ,de modestie, etc.… 0,8 KB
18. AFFECTER v. a. Marquer une espèce de prédilection et d'attachement pour de certaines choses, ou pour de certaines personnes. Au spectacle, il affecte toujours la même place. Chaque acteur affecte particulièr… 3,0 KB
19. AFFECTIF, IVE adj. Qui inspire, qui est propre à inspirer de l'affection. Il se dit surtout en parlant Des choses de piété. Il parle des choses de Dieu d'une manière très affective. Saint Bernard est un des Pères… 0,4 KB
20. AFFECTION s. f. Sentiment qui fait qu'on aime, qu'on préfère quelque personne, qu'on se plaît à quelque chose, qu'on s'y porte avec ardeur. Tendre affection. Affection paternelle. Affection maternelle. Sentim… 1,1 KB

Pages:  | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Suivante >>

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2018 dicoperso.com