DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Mythologie grecque et romaine web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C D E F G H I J L M N O P R S T U V Z 
 Œ 

 OC OD OL OM OP OR OU 
Orion
Orion
Les dieux sub-olympiens
La légende d'Orion est diversement racontée par les poètes. Selon les uns, il était le fils d'un paysan de Béotie appelé Hyriéus, qui eut l'honneur de loger dans sa cabane Jupiter, Neptune et Mercure. En récompense de l'hospitalité qu'ils avaient reçue, les dieux firent miraculeusement naître de la peau d'une génisse l'enfant nommé Orion.

Mais, selon Homère, Orion était fils de Neptune et d'Euryalé, fille de Minos. Il se rendit célèbre par son amour pour l'astronomie qu'il avait apprise d'Atlas, et par sa passion pour la chasse. Remarquable par sa beauté, il était d'une taille si avantageuse qu'on en a fait un géant qui, marchant dans la mer, dépassait les flots de toute la tête. Ce fut dans le temps qu'il la traversait ainsi, que Diane, apercevant cette tête, sans distinguer ce que c'était, voulut faire preuve de son adresse, en présence d'Apollon qui l'en avait défiée. Elle tira si juste qu'Orion fut atteint de ses flèches meurtrières.

On raconte aussi qu'Orion, devenu habile dans l'art de Vulcain, fit un palais souterrain pour Neptune, et que l'Aurore, que Vénus avait rendue amoureuse de lui, l'enleva et le porta à Délos. Il y perdit la vie par la jalousie, suivant Homère, et, selon d'autres, par la vengeance de Diane, qui fit sortir de terre un scorpion dont il reçut la mort. Sa faute était d'avoir voulu forcer la déesse à jouer au disque avec lui, et d'avoir osé toucher son voile d'une main impure. Diane, affligée d'avoir ôté la vie au bel Orion, obtint de Jupiter qu'il fût placé dans le ciel, où il forme la plus brillante des constellations. Dans sa vie céleste, Orion n'a pas renoncé au plaisir de la chasse, et souvent, par les nuits claires, quand les vents et les flots restent silencieux, l'immortel et infatigable chasseur parcourt avec sa meute les espaces éthérés. Alors encore Diane le suit, et l'enveloppe de ses rayons, et les étoiles chassées par lui pâlissent devant son éclat.

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version pour imprimer

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2020 dicoperso.com