DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877) web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C 

 A- AB AC AD AE AF AG AH AI AJ AL AM AN AO AP AQ AR AS AT AU AV AX AY AZ 
ACCABLER
v. a. Abattre par la pesanteur, faire succomber sous le poids. La maison, en tombant, accabla tous ceux qui s'y trouvaient. Il fut accablé sous les ruines. Ils furent accablés par la chute d'une muraille. On dit à peu près dans le même sens, Être accablé par le nombre, par la multitude des ennemis, Ne pouvoir résister au nombre, à la multitude des ennemis.

Il signifie, par extension, Surcharger, excéder les forces. Il portait un fardeau qui l'accablait, dont il était accablé.

Il se dit figurément, De la plupart des choses considérées comme un poids qui accable. Le travail, les affaires l'accablent. Je suis accablé de fatigue. Ne vous laissez point accabler à la douleur, à la tristesse, et plus ordinairement, par la douleur, par la tristesse. Il est accablé de dettes, de misère. Il est accablé de cette nouvelle. Il est accablé de visites. Le sommeil l'accable. Il m'accable de questions.

Accabler quelqu'un de reproches, d'injures, Lui faire de grands reproches, lui dire beaucoup d'injures.

Accabler quelqu'un de biens, de grâces, de bienfaits, de présents, Le combler outre mesure de biens, de grâces, etc. Il l'avait comblé de bienfaits, il voulut l'en accabler. On dit dans un sens analogue, Accabler quelqu'un de caresses, de louanges, de politesses, etc.

ACCABLER, s'emploie quelquefois avec le pronom personnel. Il ne faut pas s'accabler de travail.

ACCABLÉ, ÉE. part. passé.


 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version pour imprimer

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2018 dicoperso.com