DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877) web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C 

 A- AB AC AD AE AF AG AH AI AJ AL AM AN AO AP AQ AR AS AT AU AV AX AY AZ 
choisir un terme: 2390 page 6 de 120
101. ABREUVOIR s. m. Lieu, ordinairement revêtu de pierre, et pavé au fond, où l'on mène les chevaux et les bestiaux boire et se baigner. L'abreuvoir est à l'entrée du village. Un grand abreuvoir. Un bel abreuvoir… 0,3 KB
102. ABRI s. m. Lieu où l'on peut se mettre à couvert du vent, de la pluie, de l'ardeur du soleil. et des diverses incommodités du temps. Un bon abri. Chercher, trouver un abri, de l'abri. Se faire un abri. U… 2,0 KB
103. ABRICOT s. m. Sorte de fruit à noyau, dont la chair et la peau tirent sur le jaune. Abricots d'espalier. Compote d'abricots. Marmelade d'abricots. Abricots confits.
104. ABRICOTIER s. m. Arbre de la famille des Rosacées, qui porte les abricots. Abricotier en espalier. Abricotier en plein vent.
105. ABRITER v. a. Mettre à l'abri. Abriter un espalier. Cette maison est abritée par une montagne.
106. ABROGATION s. f. Action d'abroger. L'abrogation d'une loi, d'une coutume, d'un usage, d'un rite, d'une cérémonie.
107. ABROGER v. a. Rendre nul, abolir, mettre hors d'usage. Il se dit principalement en parlant De lois, de coutumes, de cérémonies. Abroger une loi, une ordonnance, une coutume.
108. ABROUTI, IE adj. T. d'Eaux et Forêts. Il se dit Des bois dont les premières pousses ont été broutées, mangées par le bétail, et qui sont mal venus.
109. ABRUPT, UPTE adj. Il se dit Des terrains et des rochers bizarrement coupés, et comme s'ils avaient été rompus.
110. ABRUPTO (EX) Locution empruntée du latin, qu'on emploie quelquefois pour dire, Brusquement, sans préparation, sans préambule. Partir ex abrupto. Exorde ex abrupto, Exorde vif, qui a du mouvement, de la passion.
111. ABRUTIR v. a. Rendre stupide comme une bête brute. Le vin pris avec excès abrutit les hommes, abrutit l'esprit.
112. ABRUTISSANT, ANTE adj. Qui abrutit, qui est propre à abrutir. Un genre de vie abrutissant. Des plaisirs abrutissants. Cette occupation est abrutissante.
113. ABRUTISSEMENT s. m. L'état d'une personne abrutie. Cet homme est tombé dans un grand abrutissement. La débauche l'a plongé dans l'abrutissement.
114. ABRÉGER v. a. Rendre plus court. Ses débauches, ses chagrins abrégèrent sa vie. La méthode qu'il a pour enseigner le latin, abrège de beaucoup le temps des études. Abréger une narration, un discours. Abrége… 0,6 KB
115. ABRÉGÉ s. m. Écrit, discours dans lequel on rend d'une manière courte, succincte, ce qui est ou ce qui pourrait être plus étendu, plus développé. Mezeray a fait lui-même un abrégé de sa grande Histoire de … 0,9 KB
116. ABRÉVIATEUR s. m. Auteur qui abrège l'ouvrage d'un autre. Justin est l'abréviateur de Trogue-Pompée.
117. ABRÉVIATION s. f. Retranchement de lettres dans un mot, pour écrire plus vite, ou en moins d'espace. Les écritures de la cour de Rome sont pleines d'abréviations. On écrit, par abréviation, M., Mme, Mlle, au li… 0,7 KB
118. ABSCISSE s. f, T. de Mathém. L'une des deux coordonnées rectilignes par lesquelles on définit la position de chaque point d'une courbe plane; l'autre s'appelle Ordonnée.
119. ABSENCE s. f. Éloignement d'une personne qui n'est point dans le lieu de sa résidence ordinaire. Longue absence. Courte absence. En mon absence. Les peines de l'absence. Il fait de fréquentes absences.
120. ABSENT, ENTE adj. Qui est éloigné de sa demeure, de sa résidence ordinaire. Vous avez été longtemps absent. Être absent de Paris. Il touche ses appointements tant absent que présent. Absent par congé.

Pages: << Précédent | 1 | .. | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | .. | 120 | Suivante >>

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2018 dicoperso.com