DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877) web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C 

 B- BA BE BI BL BO BR BU BY  
BRÈCHE
s. f. Ouverture faite par force ou autrement à ce qui sert de clôture, comme un mur, une haie. Ils pénétrèrent dans le jardin par une brèche, et volèrent tous les fruits. Il y a une brèche à ce mur, à cette haie. Fermer les brèches.

Il se dit, particulièrement, de l'ouverture que des assiégeants font aux murailles, aux remparts de la place assiégée. Grande brèche. La brèche est praticable, on y peut aller à l'assaut. Faire une brèche. Refaire, réparer une brèche. La batterie, le canon avait fait brèche à la muraille. Monter à la brèche. Défendre la brèche. Planter un drapeau sur la brèche. Mourir sur la brèche. Entrer par la brèche dans une ville conquise. La garnison sortit par la brèche.

Battre en brèche, Tirer avec de l'artillerie contre une muraille, contre un rempart, et d'assez près pour y faire une brèche.

BRÈCHE, se dit, par extension, en parlant De quelques autres choses. Faire une brèche, des brèches à un couteau, à une serpe, Faire une ou plusieurs cassures au tranchant. Faire brèche à un pâté, L'entamer et en manger une partie. On a abattu cent arpents de bois dans cette forêt, c'est une grande brèche, C'est un grand vide qu'on y a fait.

BRÈCHE, signifié au figuré, Le tort, le dommage que l'on fait à quelque chose, la diminution d'un bien qui devrait être conservé entier, intact. Il a fait une brèche à son honneur, à sa réputation. Cela fait brèche à sa fortune. Réparer les brèches de sa fortune. Faire brèche aux immunités, aux privilèges d'une ville, etc.

BRÈCHE
s. f. Sorte de marbre qui semble formé d'un amas de cailloux unis ensemble. De la brèche violette. Brèche d'Alep, de Dourlais, etc.

Par extension, on appelle Brèche, en Géologie, Une réunion de pierres agglutinées par un ciment naturel, trouvée dans des fentes de rochers.


 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version pour imprimer

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

Livres sur la musique  prix cass

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2020 dicoperso.com