DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Dictionnaire des curieux (1880) web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C D E F G H I J L M N P Q S T V 

 SE SH SI SO ST 
Se démener comme un diable dans un bénitier. — Faire le diable à quatre
« Le goût des représentations scéniques est inné dans l'esprit humain. Il naît avec l'enfant, il naît avec le peuple. Destinée à rendre perceptibles à l'œil, les récits, les idées et les sentiments que l'on veut faire sentir et comprendre, la représentation scénique se retrouve, des l'enfance des peuples, presque toujours unie avec la religion et son culte. Quel moyen plus facile, plus sûr, plus intuitif, de mettre à la portés d'un peuple inculte, ignorant, avide du fabuleux, l'histoire et les dogmes de la religion !

« Aussi vit-on bientôt (treizième siècle), dans le sein des églises, des drames religieux attirer et charmer les fidèles. Ces drames portaient les noms de mystères et de miracles, selon les scènes qu'ils traitaient. C'étaient, pour l'ordinaire, à Noël, le mystère de la Nativité, à Pâques, celui de la Passion, et, dans les autres grandes fêtes religieuses, d'autres sujets appropriés à la circonstance. Les miracles représentaient ordinairement des aventures tragiques tirées des Légendes des Saints et des Martyrs, aventures dans lesquelles, comme le nom de ce genre l'indique, Dieu, Christ et les anges intervenaient surnaturellement. Leur représentation avait probablement lieu lors de la fête des patrons d'églises, rendus célèbres par la légende. » (La litt. franc. — Staaff.)

Dans la plupart des mystères et des miracles, le diable jouait un rôle important. Dans le Miracle de Théophile (fin du treizième siècle), il conseille à Théophile, qui s'est Tendu à lui, de ne pas amer les pauvres, de leur torner l'oreille, et de les chasser de devant sa porte. Il va sans dire que, au dénouement, le diable finissait toujours par avoir le dessous, grâce à l'intervention de quelque archange, de quelque saint, qui le houspillait d'importance et lui infligeait un châtiment exemplaire. D'ordinaire, il était condamné à être jeté dans un bénitier, où il se démenait, comme un diable qu'il était, à la grande joie des spectateurs.

Les mystères et les miracles donnèrent naissance à un genre de représentations qui avaient lieu, non plus dans les églises, mais sur les places publiques. On les appela diableries. Des acteurs, barbouillés de noir, portant au front les cornes légendaires, et ailleurs l'appendice également légendaire, vêtus, la plupart du temps, du costume primitif complet, donnaient au public des représentations dont les hurlements, le tapage, les contorsions et les grimaces diaboliques faisaient seuls les frais. Le but de la représentation était de rendre sensible la vie des damnés dans l'enfer. Les diableries se jouaient ordinairement à deux personnages. Dans les grandes circonstances, ce nombre était porté à quatre, et alors le vacarme était à son comble.

De là est venue la locution faire la diablerie à quatre, puis : faire le diable à quatre.


 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version pour imprimer

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2018 dicoperso.com