DICOPERSO  

 
DICTIONNAIRES

» Sommaire
»
Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Proverbes et dictons
»
Les mots qui restent
»
Les Munitions du Pacifisme
»
Dictionnaire des curieux
»
Dictionnaire Argot-Français
»
Dictionnaire des idées reçues
»
Mythologie grecque et romaine
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais
»
Codes postaux des communes françaises
»
Codes postaux des communes belges
»
Sigles et acronymes

ABRÉVIATIONS

» Dictionnaire de l'académie française - Septième édition
»
Glossaire franco-canadien
»
Dictionnaire Français-Anglais

DIVERS

» Liens
Faire un lien
»
Copyright
»
Contact

DICOPERSO
 
   

Rechercher dans le dictionnaire 
Google
Web dicoperso.com

Les mots qui restent (1901) web_m_Top 10 Top 10   web_m_Commentaires Commentaires

 A B C D E F G H I J L M N O P R S T U V 

 VA VE VI VO 
VERTU
« Faut d'la vertu, pas trop n'en faut. »

L'humble refrain de Monvel pouvait s'enorgueillir d'une ancienne et illustre généalogie.

Voici d'abord comment s'exprime Horace, dans son épître VI du Ier livre (v. 15-16) :

Insani sapiens nomen ferat, æquus iniqui,
Ultra quam satis est, virtutem si petat ipsam...

(Le sage mérite le nom de fou, le juste celui d'injuste, s'il recherche la vertu plus qu'il ne convient.)

Saint Paul donnait ce précepte aux Romains, dans son Épître, chap. XII, v. 3 :

« Dico enim... Non plus quam oporlet sapere, sed sapere ad sobrietatem. »

(Car je vous le dis... Ne soyez pas plus sage qu'il ne faut, mais soyez-le avec modération.)

Montaigne, dans ses Essais, paraphrase ainsi ces deux citations (liv. Ier, ch. XXIX) :

« Nous pouvons saisir la vertu, de façon qu'elle en deviendra vicieuse, si nous l'embrassons d'un désir trop aspre et violent : ceulx qui disent qu'il n'y a iamais d'excez en la vertu, d'autant que ce n'est plus vertu si l'excez y est, se iouent des paroles. »

En 1666, dans le Misanthrope, Molière fait dire à Philinte (acte Ier, scène Ire, Vers 151-152) :

La parfaite raison fuit toute extrémité,
Et veut que l'on soit sage avec sobriété.

Vient ensuite, par ordre chronologique, Quinault, qui, dans Armide et Renaud, tragédie lyrique (15 février 1686), fait chanter par une bergère, près de Renaud endormi (acte II, fin de la scène IV) :

Laissons au tendre amour la jeunesse en partage,
La sagesse a son temps, il ne vient que trop tôt ;
Ce n'est pas être sage,
D'être plus sage qu'il ne faut.

« Les mortels sont égaux : ce n'est point la naissance,
C'est la seule vertu qui fait la différence. »

Ces vers figurent dans deux tragédies de Voltaire : d'abord dans Ériphyle, qui fut jouée le 7 mars 1732 (acte II, scène Ire, rôle d'Aleméon), puis dans le Fanatisme ou Mahomet, représenté en avril 1741 (acte Ire, scène IV, rôle d'Omar).

Ériphyle n'ayant eu qu'un demi-succès, Voltaire retira la pièce après quelques représentations, mais il y reprit d'assez nombreux vers qu'il replaça dans d'autres ouvrages et dont plusieurs sont restés proverbiaux.

Les deux vers que nous venons de citer étaient suivis de ceux-ci :

C'est elle qui met l'homme au rang des demi-dieux ;
Et qui sert son pays n'a pas besoin d'aïeux...
Mes grandeurs sont à moi : mon sort est mon ouvrage...
Je n'ai plus rien du sang qui m'a donné la vie ;
Il a dans les combats coulé pour la patrie :
Je vois ce que je suis, et non ce que je fus,
Et crois valoir au moins des rois que j'ai vaincus.

Dans Mérope (20 février 1743), Polyphonte disait, à la scène Ire du IIIe acte :

Le premier qui fut roi fut un soldat heureux ;
Qui sert bien son pays n'a pas besoin d'aïeux,
Je n'ai plus rien du sang qui m'a donné la vie :
Ce sang s'est épuisé, versé pour la patrie :
Ce sang coula pour vous ; et, malgré vos refus,
Je crois valoir au moins les rois que j'ai vaincus.


 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version pour imprimer

 


Dictionnaires sur dicoperso.com

- Dictionnaire de l'académie française - Septième édition (1877)
- Proverbes et dictons : sélection de proverbes et de dictons classés par thème.
- Les mots qui restent : répertoire de citations françaises, expressions et formules proverbiales
- Les Munitions du Pacifisme : Anthologie de plus de 400 pensées et arguments contre la guerre recueillis par Ermenonville en 1933
- Dictionnaire des curieux : complément pittoresque et original de divers dictionnaires.
- Dictionnaire Argot-Français : argot en usage en 1907.
- Dictionnaire des idées reçues : perle d'humour noir, Gustave Flaubert y répertorie les préjugés de ses contemporains
- Mythologie grecque et romaine : dictionnaire créé à partir du livre de Pierre Commelin (né en 1837), Mythologie grecque et romaine.
- Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
- Dictionnaire Français-Anglais
- Codes postaux des communes françaises
- Codes postaux des communes belges
- Sigles et acronymes


Retourner en haut de la page

   
 

DICOPERSO
 

Copyright 2003-2018 dicoperso.com